Vous aimez travailler le métal ? Les soins sont l’un de vos talents ? Alors peut-être que cette profession vous convient.

 

Formation soudeur

Avec l’émergence de l’industrialisation au XIXe siècle, le métier de soudeur a également été créé. L’énorme demande et l’utilisation du fer et de l’acier ont créé cette profession.

Les postes vacants sont presque exclusivement occupés par des hommes. La proportion de femmes dans cet emploi est extrêmement faible, soit environ 1,5 %.

Le domaine d’activité se situe dans les entreprises de métallurgie, comme la construction d’appareils, la construction de carrosseries automobiles, la construction de ponts, la construction de pipelines ou la construction de systèmes de chauffage et de ventilation.

 

 

Mais que font exactement les soudeurs ?

Les soudeurs certifiés assemblent des pièces métalliques et contribuent ainsi à la construction et à l’assemblage. Ils utilisent différents procédés de soudage, en fonction des besoins.

Cependant, après le processus de soudage lui-même, l’activité est loin d’être terminée. Les soudures créées lors de l’assemblage doivent être minutieusement contrôlées, en fonction des exigences ultérieures et de la contrainte exercée sur le produit fabriqué. Les soudures doivent être régulières et propres, et elles doivent être étanches et capables de résister à une pression élevée.

Des températures élevées et une lumière très vive sont générées lors du soudage. Sans vêtements de protection appropriés, des lésions oculaires et cutanées peuvent se produire très rapidement. Il est donc obligatoire de porter des vêtements de protection avec des lunettes de soudage, un bouclier de soudage, un tablier de soudage et des gants.

 

Salaire de soudeur

Le salaire d’un soudeur dépend de différents facteurs. Les exigences de l’emploi ont une grande influence sur le salaire. Un emploi exigeant de soudeur, par exemple en haute altitude, entraîne des revenus plus élevés. En outre, des facteurs tels que l’âge, la qualification ou l’expérience professionnelle jouent un rôle important dans le salaire.

Si le contrat de travail est basé sur les spécifications de la négociation collective, on peut supposer un salaire mensuel d’environ 2 900 à 3 300 euros bruts, avec des avantages supplémentaires tels que la prime de Noël, le pécule de vacances, etc.

Toutefois, le salaire peut également être sensiblement inférieur en l’absence de convention collective.


La durée de l’ensemble de la formation est très variable et dépend des connaissances préalables en matière de soudage, de la qualification recherchée ou du cours en question. Par exemple, une formation de soudeur de tubes peut durer environ 12 semaines et une formation de spécialiste de la soudure de fond environ 20 semaines.

Une profession typique par le biais de la formation continue. Dans la plupart des cas, la formation de soudeur est basée sur une formation professionnelle de métallurgiste, de carrossier, etc.

La formation ou le perfectionnement en soi n’est pas rémunéré, et il y a également des frais pour le cours de soudure, les matériaux de travail ou le logement éventuel si l’école n’est pas située à proximité du lieu de résidence.

 

Propriétés et exigences pour la licence de soudage

La profession est déterminée par la manipulation du métal. Tous ceux qui aiment travailler les métaux seront entre de très bonnes mains dans ce métier.

Le métal est un matériau lourd et n’est pas fait pour les mains délicates. Une certaine constitution physique doit donc être présente afin de maîtriser la manipulation quotidienne du métal.

Le soin nécessaire qu’un soudeur doit apporter est bien fondé. Il est extrêmement important de vérifier les soudures pour voir si elles sont fissurées et si elles sont bien serrées. À ce stade, les erreurs peuvent coûter très cher à l’employeur.

 

Demande de certification en tant que soudeur

Très souvent, il n’est pas nécessaire de présenter une demande pour les soudeurs, car ils ont suivi une formation complémentaire avec le soutien de l’employeur. Souvent, cependant, ils reçoivent une offre plus lucrative d’un autre employeur après la formation ou la recherchent eux-mêmes.

La conception de l’application pour les soudeurs est assez classique. Avec une candidature écrite ou numérique, qui comprend la lettre de candidature, le CV et les certificats.

En termes de contenu, la lettre de candidature et le CV tabulaire doivent porter principalement sur les qualifications et l’expérience professionnelle. Une candidature propre et nette est le premier échantillon de travail.

 

Tendances et chiffres de l’emploi

Le développement de cette profession est influencé par l’évolution économique de l’industrie métallurgique. En 1909, les premiers cours de soudure ont été organisés en Allemagne. Aujourd’hui, environ 200 000 participants par an suivent les cours de formation et de perfectionnement en tant que soudeurs.